Les écolos préparent déjà «le coup d'après»

le
0
Assuré de pouvoir constituer un groupe au Palais Bourbon,EELV a déjà en tête la bataille «autonome» des municipales.

La vague rose a profité aux écologistes. Cette nuit, selon les estimations établies à 2 heures du matin, ils étaient assurés, avec 17 sièges, de pouvoir former un groupe à l'Assemblée nationale. Jean-Vincent Placé, patron des sénateurs EELV, s'est déclaré «extrêmement satisfait des résultats qui font des écologistes la troisième force politique à l'Assemblée nationale».

Forts de ce succès, beaucoup d'écologistes ont déjà la tête au «coup d'après». Dans le cercle dirigeant du parti écolo, la ligne pour la suite est bien celle de l'autonomie. Contrairement au fameux accord avec le PS pour cette séquence des législatives, où des alliances privilégiées avaient été conclues dans soixante-trois circonscriptions, EELV entend reprendre son indépendance. Et devrait, selon toute vraisemblance, partir «en autonome» aux municipales de 2014, ainsi qu'aux régionales de 2015 (ou 2016, selon un calendrier électoral toujours incertain).

Au regard des scores ef

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant