Les écolos pensent à l'après-22 avril

le
0
VIDÉO - Eva Joly reconnaît des erreurs mais assure qu'elle ira jusqu'au bout de la campagne.

Eva Joly et Noël Mamère sont montés dans une pinasse mercredi matin au port de Larros, dans le bassin d'Arcachon. Selon des témoins, la candidate écolo à la présidentielle et le député de Gironde, qui s'interrogeait il y a encore peu sur le maintien de la candidate, sont descendus du bateau indemnes: aucun des deux n'a poussé l'autre à l'eau. «Je n'ai pas eu envie de sauter, confie Mamère. L'idée, c'est même qu'on descende ensemble à bon port...» Devant la presse, «Eva» et «Noël» ont scellé leur amitié retrouvée devant une bourriche d'huîtres et un petit vin blanc. L'unité de la famille écologiste est sauve... L'occasion, alors, de parler un peu d'écologie. «Vous avez aimé les OGM, vous allez adorer les huîtres triploïdes», prévient ainsi Joly.

«Mea culpa»

Bordeaux, mercredi après-midi: changement de décor, changement d'ambiance. Entourée de la sénatrice de Seine-Saint-Denis Dominique Voynet, de la patronne du parti Cécile Duflot et touj...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant