Les écolos menacent le PS de «rupture» 

le
1
Faute de compromis sur le nucléaire, ils pourraient partir seuls aux législatives.

La cérémonie de mariage, prévue le 19 novembre, pour consacrer une éventuelle union programmatique entre le Parti socialiste et Europe Écologie-Les Verts (EELV) en vue des échéances de 2012, pourrait, tout bonnement, être annulée. Dans la corbeille, les écolos exigent notamment l'arrêt des travaux de l'EPR de Flamanville, le nucléaire de dernière génération. Mais François Hollande, le candidat PS à la présidentielle, a laissé entendre le contraire cette semaine. Alors Cécile Duflot, la secrétaire nationale d'EELV, menace de rompre les fiançailles. «François Hollande et les socialistes sont face au choix stratégique de la rupture avec les écologistes ou d'un partenariat», a-t-elle déclaré hier matin sur Europe 1.

Pourtant, jure la patronne des écolos, la rupture, «ce n'est pas notre souhait». Si elle devait avoir lieu, «ce serait le choix des socialistes et de François Hollande». Elle estime encore que «ce serait une erreur car la gauche ne peut gag

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le jeudi 10 nov 2011 à 21:42

    Cécile Duflot, ça s'appellerai pas un ultimatum....