Les Ecolos jouent l'unité retrouvée et élisent Meirieu

le
0
Le pédagogue a été élu sans surprise à la tête du conseil fédéral d'Europe Ecologie-Les Verts samedi.

Oublié le dernier psychodrame de cette semaine. La famille écolo, qui tient ce week-end à Paris son premier conseil fédéral, un mois après la création d'Europe Écologie-Les Verts à Lyon, affiche à nouveau le visage de l'unité. A la quasi-unanimité des quelque 150 cadres présents, le pédagogue Philippe Meirieu, vice- président de la région Rhône-Alpes, a été élu président du «parlement» du parti écolo.

Unique candidat à ce poste, son nom avait commencé à circuler il a quelques jours seulement, après que l'eurodéputé Jean-Paul Besset avait annoncé lundi avec fracas qu'il renonçait à briguer la présidence de cette instance. Ce dernier dénoncait des guerres de clans.

D'emblée, pour faire taire les critiques sur leurs supposées divisions, la candidature de Meirieu a fait rapidement consensus auprès des écolos. Et répond, surtout, au souhait de respecter les équilibres entre non-Verts en anciens Verts réunis aujourd'hui sous la même bannière. «Qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant