Les écoles juives sous surveillance à Paris

le
0
Des mesures exceptionnelles ont été prises après la tuerie survenue à Toulouse.

Quelque 80 écoles confessionnelles juives de la capitale et de son agglomération, ainsi qu'une vingtaine d'établissements musulmans étaient placés mardi sous haute surveillance par les forces de l'ordre. «Près de 300 policiers et gendarmes ont été mobilisés pour assurer une présence à l'entrée et à la sortie des cours, détaille-t-on à la Préfecture de police. Par ailleurs, les patrouilles, en VTT ou en voiture, ont été renforcées.» D'ordinaire, seul un petit nombre d'écoles identifiées comme particulièrement exposées bénéficient de ces mesures, qui seront prolongées tant que la menace ne sera pas évacuée.

«On préférerait que les policiers restent toute la journée pour être vraiment rassurés», glisse une employée de l'école Ozar-Hatorah (XIe), qui appartient au même réseau que celle où ont été assassinés les trois enfants et le professeur toulousains. «Les élèves ont désormais l'interdiction de sortir déjeuner à l'extérieur le midi, con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant