Les éco-quartiers ont désormais leur label

le
0
Le nombre d?éco-quartiers ne cesse de croître dans nos frontières.
Le nombre d?éco-quartiers ne cesse de croître dans nos frontières.
Le label national EcoQuartier a officiellement été créé vendredi.

Considéré par le gouvernement comme un « instrument de la transition énergétique », objet d'un débat national qui a débuté dans la tourmente et avec du retard, celui-ci vise à « encourager, accompagner et valoriser » les projets d'aménagement et d'urbanisme dédiés au développement durable, a précisé le ministère du Logement. Son lancement marque aussi la fin d'un long processus : l'expérimentation de la démarche EcoQuartier, initiée il y a quatre ans.

Contribuer au verdissement du parc national immobilier
« Cent soixante dossiers ont été déposés lors de l'appel à projets de 2009 lancé par le ministère, dont vingt-huit projets lauréats ont été sélectionnés, tandis qu'en 2011 plus du double des dossiers avait été soumis : trois cent quatre-vingt-quatorze dossiers, dont vingt-quatre projets lauréats », détaillent nos confrères du site Internet Actu-environnement.com, qui soulignent également que « les éco-quartiers représentent au total trois cent neuf mille huit cents logements mis en chantier en 2010 ». Indissociable d'une charte nationale paraphée par la collectivité candidate et qui englobe vingt engagements (« mixité sociale et intergénérationnelle, optimisation de la consommation des ressources et des matériaux, limitation de la production des déchets, gestion qualitative et économe de l'eau etc. », énumère Actu-envir
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant