Les échanges d'uranium entre le Canada et la Chine seront facilités

le
0
(Commodesk) Le premier ministre canadien, Stephen Harper, a annoncé, le 9 février une nouvelle entente afin d'accroître les exportations d'uranium vers la Chine. Un accord de coopération en matière d'utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire était déjà en vigueur entre les deux pays depuis 1994 mais grâce à ce nouveau protocole juridique les échanges seront facilités et contrôlés.

Cette entente facilitera notamment la réalisation du contrat de Cameco, en juin 2010, le producteur canadien s'est engagé à fournir plus de 13.150 tonnes d'uranium à la Chine d'ici 2020.

L'exportation du nucléaire a rapporté 1,2 milliards de dollars cette année à la filière canadienne. Pour continuer sur cette lancée, le Canada doit privilégier les échanges commerciaux avec la Chine, par ailleurs grand importateur de l'uranium australien et kazakh. En 2010, le pays en avait importé 17.136 tonnes.

En 2009, le Canada était à l'origine de 20% de la production mondiale d'uranium, soit 10.173 tonnes. S'il produit moins que le Kazakhstan depuis deux ans, le pays conserve tout de même la plus grande mine d'uranium au monde, la mine McArthur River, (7.339 tonnes produites en 2009) et la mine géante de Cigar Lake dont la production devrait débuter en 2013.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant