Les drones deviennent personnels et rêvent de nouveaux cieux

le
0
Les drones deviennent personnels et rêvent de nouveaux cieux
Les drones deviennent personnels et rêvent de nouveaux cieux

Ce n'est pas un oiseau, ni un avion, mais peut-être bien le drone personnel de quelqu'un qui vole dans le ciel au-dessus de votre tête.Les drones sont déjà largement utilisés à des fins militaires. L'armée américaine par exemple ou les forces de l'ordre leur font de plus en plus confiance.Certains exposants du salon high-tech International CES de Las Vegas explorent toutefois d'autres usages pour ces objets volants. Certains sont purement ludiques, mais d'autres pourraient contribuer à créer un véritable marché. L'association américaine des fabricants de drones (AUVSI) avait évoqué récemment un potentiel de 100.000 créations d'emplois et de 82 milliards de dollars de revenus en dix ans aux Etats-Unis."Nous avons des drones civils, et maintenant nous avons des drones jouets", explique à l'AFP Nicolas Halftermeyer, responsable marketing de l'équipementier en téléphonie mobile français Parrot, qui montre au CES un "mini-drone" tenant dans une seule main et contrôlé par smartphone."Il a des hélices en plastiques, elles ne sont pas dangereuses. Et avec quatre hélices, il peut trouver son équilibre automatiquement", explique-t-il.Ce mini-drone est purement destiné au jeu, avec un public visé principalement parmi les adolescents, qui pourraient s'amuser en essayant de diriger l'appareil depuis une tablette. Mais l'entreprise française a aussi une division de drones à ailes fixes utilisés entre autres pour faire de la cartographie.Photographie et opérations de rechercheDans le même ordre d'idées, la société chinoise DJI propose une ligne d'objets volants qui ressemblent beaucoup à des drones, même si elle-même préfère parler de "systèmes aériens".Ses appareils auto-équilibrés sont surtout conçus pour la photographie aérienne, à l'image du "Phantom 2 Vison" pour lequel elle a réalisé un essai en vol à Las Vegas.Ce mini hélicoptère à quatre hélices est équipé d'une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant