Les dossiers sensibles qui fâchent Paris et Rome

le
0
Des divergences sensibles continuent d'opposer la France et l'Italie sur des dossiers aussi épineux que l'immigration ou l'économie, malgré l'unité de façade qui sera affichée ce matin à Rome lors du sommet franco-italien. Voici les principaux dossiers qui divisent Paris et Rome.

o Problème de rang

La première question, l'une des plus épineuses dans un pays où les susceptibilités nationales sont exacerbées, est d'ordre psychologique. Elle concerne le rôle subalterne auquel l'Italie se sent reléguée dans la concertation européenne. Nicolas Sarkozy est décrit dans la presse transalpine comme un despote. L'hebdomadaire Panorama l'affublait récemment en couverture d'un sobriquet peu aimable, «Il Sarkofago», autrement dit «celui qui mange tout». «La France nous snobe», proclame à l'envi la presse italienne. Une impression que les manifestations d'amitié de François Fillon, dans un récent entretien au Corriere della Sera, n'ont pas suffi à dissiper.

o Immigration

Paris et Rome proclament qu'il faut réviser le traité de Schengen, mais chacun affiche des vues opposées. Pour Paris, il faut en renforcer les mécanismes de contrôle pour empêcher la libre circulation des clandestins en Europe. Rome, au contraire, voudrait lever l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant