Les dossiers de l'ère Ben Ali préservés

le
0
Des fonctionnaires ont protégé les archives après la chute du régime, mais des documents compromettants ont disparu.

De notre envoyée spéciale à Tunis

À chacun sa révolution. Celle de Hasra Trii est un combat de la mémoire contre l'oubli. Un combat de longue haleine qui a commencé le vendredi 14 janvier au soir, une fois Ben Ali parti. Assise dans son bureau des ­Archives nationales - où elle officie comme directrice adjointe -, cette infatigable Tunisienne se souvient: «Ce soir-là, le premier ministre venait d'annoncer la “vacance du pouvoir”. Notre pays oscillait entre euphorie et chaos. Dans mon quartier, ça tirait dans tous les sens. Des comités de protection se formaient contre les pillages. La priorité, c'était les maisons. Soudain, j'ai paniqué en pensant aux documents contenus dans les placards des ministères: tous ces dossiers gênants sur la corruption, la torture et les abus de pouvoir qui risquaient de disparaître… Pendant des années, Ben Ali nous avait volé notre dignité. Il était hors de question que ses hommes, restés au pays, nous volent la vérité!» Le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant