Les dons de sperme chutent de moitié en France

le
2
En quarante ans, plus de 50 000 enfants sont nés, en France, grâce à des dons de sperme.

Ainsi chaque année, des milliers de couples infertiles s'adressent à l'un des 23 Cecos (Centre d'étude et de conservation des œufs et du sperme humains), mais depuis quelques mois, les listes d'attente s'allongent... Est-ce le manque de campagne d'information, le flou sur une éventuelle ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux lesbiennes? Une récente estimation des responsables de centres laisse apparaître une baisse inquiétante des dons.

«En avril, nous avons constaté qu'il y avait deux fois moins de donneurs par rapport à l'an dernier à la même date, commente le Pr Louis Bujan, président de la fédération des Cecos, qui est aussi responsable du centre Midi-Pyrénées. Par exemple, à Toulouse, depuis le début de l'année, nous n'avons reçu que deux donneurs, contre 4 à 6 habituellement en un semestre». Le Pr Bujan voit plusieurs explications:...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KENTOF le vendredi 2 aout 2013 à 09:21

    le comble de la déshydratation chez l'homme : éjaku-lait en poudre

  • nebraska le mercredi 31 juil 2013 à 20:49

    Normal !!! On a plus de c.oui.lles en France.