Les dommages collatéraux de la grève d'Auckland

le
0

(Commodesk) La grève du port d'Auckland, qui persiste depuis quatre mois, engendrerait des pertes de 2 millions de dollars pour les petites et moyennes entreprises de la ville. Selon une enquête de la Chambre de Commerce d'Auckland, pas moins de 200 compagnies, de petits commerces et même certains habitants, auraient déclaré être impactés.

Le syndicat maritime représentant les employés menacés de licenciement, a décrété, le 14 avril que le Port d'Auckland était le seul responsable de ces pertes car le conflit aurait du être résolu depuis plusieurs mois. Garry Parlsoe, représentant du syndicat, a regretté que la Chambre de Commerce ait dénoncé les problèmes sans proposer de solutions et s'inquiète de la suite du conflit.

Selon la presse locale, Michael Barnett, le chef de la Chambre de Commerce s'attendrait à ce que les pertes continuent d'augmenter jusqu'à atteindre une dizaine de millions de dollars pour l'ensemble des entreprises.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant