Les documents de référence très incomplets des entreprises

le
0

(lerevenu.com) - En prenant comme échantillon les entreprises de l'infice CAC 40, le réseau d'audit et de conseil en France PwC a voulu identifier les points-clés auxquels les directeurs financiers doivent porter la plus grande attention. Dans la perspective de la préparation des comptes de l'exercice 2012, l'étude s'est penchée particulièrement sur plusieurs thèmes : la comptabilisation des opérations de croissance externe, la dépréciation, l'endettement, les impôts, les retraites et autres informations financières et extra-financières.

Le réseau de conseil utilise un euphémisme pour résumer l'insuffisance de l'information donnée aux actionnaires : «Le contenu des documents de référence reste à optimiser ». Version plus détaillée et supposée complète du rapport annuel, le document de référence peut-être consulté sur le site internet de toutes les sociétés cotées en Bourse. D'une taille en moyenne de 342 pages pour les sociétés du CAC 40, constate PwC, ces documents présentent, dans 80% des cas, les orientations stratégiques. Le réseau regrette néanmoins que « seule une vingtaine d'entreprises fournit des informations précises sur leurs principaux marchés, et seules quatre sociétés abordent leur modèle économique.»

L'étude déplore aussi l'absence d'indications (« souvent inexistantes ») sur les impacts à attendre des nouvelles normes comptables. Olivier Schérer, associé de PwC et responsable IRFS évoque à cet égard les réflexions menées au niveau international pour améliorer le cadre du reporting destiné aux actionnaires des sociétés cotées : «L'enjeu de la communication financière attaché au document de référence réside dans la capacité de synthèse et d'intégration d'informations financières et extra-financières essentielles à l'appréciation de la performance globale.»


(*) Lire les résultats complets de l'étude : http://www.pwc.fr/benchmark-cac-40-comptes-ifrs-20111.html

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant