Les dockers d'Auckland bloquent le premier port de Nouvelle-Zélande

le
0
(Commodesk) Les terminaux de Fergusson et de Bledisloe du port d'Auckland (dans le nord de la Nouvelle-Zélande) sont bloqués jusqu'à lundi matin. La grève des dockers, qui a commencé jeudi, paralyse également les services routiers et ferroviaires associés, a expliqué la société de fret néo-zélandaise International Cargo Business (ICE). Un deuxième mouvement social est prévu du 8 au 10 décembre. Il y a une semaine, les négociations sur la nouvelle convention collective, entre les autorités du port et le Syndicat maritime de Nouvelle-Zélande (MUNZ), avaient échoué. Au c?ur du différend, le fait de recourir à un sous-traitant pour le transport routier de containeurs entre les deux terminaux. La proposition de la direction d'augmenter les salaires horaires de 2,5% n'avait alors pas convaincu. C'est toute la Nouvelle-Zélande qui est ainsi touchée. Auckland est le premier port du pays, concentrant 34% des échanges économiques (55% d'exportations et 45% d'importations). En tout, Fergusson dispose de 37,8 hectares de containeurs et Bledisloe, de 14,5 hectares, l'équivalent de 3,5 millions de tonnes de marchandises à eux deux. Le transport routier se chiffre à 546.108 TEU, ce qui représente plus de la moitié du volume transitant par le port, soit 894.383 TEU en 2010 (un record). Les produits forestiers représentent 46% des quantités exportées du port, le charbon, 10%, les produits laitiers, 9%, l'horticulture, 6%, la viande et l'aluminium/acier, chacun 4%, les minéraux et le pétrole/carburants, chacun 3%.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant