Les djihadistes de l'EI se redéploient en territoire kurde

le
0

BEYROUTH, 23 septembre (Reuters) - Les combattants de l'Etat islamique ont quitté mardi les zones touchées par les frappes aériennes de la coalition menée par les Etats-Unis pour se redéployer dans des régions à majorité kurde dans le nord de la Syrie, a annoncé le principal groupe armé kurde. Ce redéploiement risque d'accentuer la pression déjà forte pesant sur les combattants kurdes, les peshmerga, qui défendent la ville de Kobani située à la frontière de la Turquie. "Il y a un redéploiement (de l'Etat islamique) à partir de certaines zones qui ont été touchées par les frappes aériennes en direction de notre territoire", a commenté Redur Xelil, porte-parole des Unités de protection populaire (YPG), branche armée du Parti de l'union démocratique (PYD). "Cela va conduire à accentuer la pression sur nos forces s'il n'y a pas de bombardement des positions (de l'EI) sur le front de Kobani", a-t-il ajouté. La progression des djihadistes dans le nord de la Syrie a conduit plus de 130.000 personnes à trouver refuge en Turquie et le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a évoqué mardi la possibilité d'assister à un exode de 400.000 personnes. (Tom Perry; Pierre Sérisier pour le service français, édité par Danielle Rouquié)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant