Les dix jours brûlants de la Lazio

le
0
Les dix jours brûlants de la Lazio
Les dix jours brûlants de la Lazio

Alors que la fin de saison approche à grands pas, la Lazio ne peut toujours tirer aucune analyse définitive de sa saison. Les Biancocelesti sont effectivement en course pour remporter la Coupe d'Italie et se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Mais ils pourraient également tout perdre avec un calendrier controversé et corsé pour leurs trois derniers matchs : Juventus, Roma et Napoli.

"On sait qu'on va jouer toute notre saison dans les prochains jours. Nous avons été bons jusqu'ici et il nous faut désormais récolter ce que nous avons semé." En conférence de presse, ce mardi, à la veille de la finale de Coupe d'Italie, le capitaine laziale, Stefano Mauri, s'est montré conscient de la situation particulière de sa formation. À quelques encablures de la fin de saison, la Lazio n'a effectivement obtenu encore aucun verdict définitif. Si les habitués aux premiers rôles soulignent souvent la nécessité d'être en bonne posture au mois d'avril, les Biancocelesti ont, eux, reculé l'échéance d'un mois supplémentaire. On ne sait d'ailleurs plus très bien si ces derniers ont tout à gagner et rien à perdre, ou si c'est plutôt le contraire. Tout juste peut-on faire une comparaison avec un joueur de poker, déjà assuré de finir dans les places payantes, misant son tapis afin d'empocher un pot bien conséquent. Dans un peu plus de dix jours, la Lazio pourrait ainsi être auréolée d'une Coupe d'Italie et d'une qualification en Champions League. Mais il lui faudra pour cela imiter Agatha Christie et son Drame en trois actes, en faisant également trois victimes et non des moindres : la Juventus, la Roma et le Napoli.

Acte I : la finale de Coupe d'Italie


Le tableau de marche a, d'ailleurs, été modifié par un rebondissement digne des séries télévisées. En effet, avec la qualification, assez inattendue, de la Juventus pour la finale de Ligue des champions, le 6 juin prochain, la finale de Coupe d'Italie, initialement prévue le 7 juin, a été avancée au 20 mai. Une date qui n'arrange pas forcément la Lazio, concentrée sur son objectif de qualification en Ligue des champions, et qui comptait récupérer tranquillement ses blessés avant la finale de Coupe. On a ainsi longtemps cru que le maître à jouer des Biancocelesti, Lucas Biglia, manquerait à l'appel, mais il sera finalement là, à la surprise générale. Aux dernières nouvelles, il devrait même être titularisé. Sa présence ne serait, en tout cas, pas de trop aux Laziali pour espérer priver, à nouveau, la Vieille Dame de son étoile d'argent, comme en 2004. La Lazio étrennera également sa nouvelle tunique pour cette rencontre avec un message brodé sur le col : "Nous l'aimons et pour elle, nous combattons." Il faudra au moins ça !

Acte II : le derby…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant