Les dix enseignements de la semaine européenne

le
0

Un mec qui perd la tête en plein match, des buts de folie, des surprises, un Tigre qui renaît, une Ligue Europa qui n'en finit plus de régaler... La semaine européenne a été, comme souvent, bien chargée.

Radamel Falcao est-il enfin, un bonne fois pour toutes, de retour ?


"J'aimerais féliciter Falcao, tous ses efforts ont été récompensés ce soir, c'est un grand buteur et nous allons relancer sa carrière à Monaco, c'est son club. Je n'ai jamais douté, j'ai toujours dit qu'il n'y a pas de miracle, un joueur qui n'a pas joué pendant presque deux ans et demi, il faut lui laisser du temps". Vadim Vasilyev peut avoir le sourire. Contre le CSKA Moscou, le Colombien a sorti un match taille patron, parachevé par un doublé dont un enchaînement contrôle frappe croisée qui rappelle la belle époque. Après enfin une préparation complète, la renaissance de Falcao a été retardé par deux petites blessures. Mais comment un doublé en Ligue des champions, six ans après, ne pourrait pas le relancer pour de bon ?

Quand tu vois ce qu'est capable de faire Falcao dans de bonnes dispositions... pic.twitter.com/1HqiynPUv3

— Yayou (@Yannick_Nva) 2 novembre 2016

Pep Guardiola aurait-il enfin réussi à remettre en cause ses préceptes ?


Ce mardi soir, Manchester City a frappé un grand coup en renversant le Barça, au terme d'une seconde période de haute volée et grâce à un Kevin De Bruyne et un İlkay Gündoğan en grande forme. Pourtant pendant 39 minutes, à cause d'une contre-attaque terrible mené par Lionel Messi et jusqu'à une bourde énorme de Sergi Roberto, Barcelone semblait au-dessus. Et Pep Guardiola semblait se diriger encore droit dans le mure en s'entêtant à vouloir rivaliser avec les Blaugrana dans le jeu court, chose que les Citizens sont incapables de faire. Sauf qu'en seconde période, City a développé un jeu beaucoup plus direct et vertical, allant à l'encontre des préceptes de base de Pep. Résultat, une victoire éclatante avec une faible possession et des contres assassins. Si Guardiola commence à avoir plus de cordes à son arc, ça va devenir très costaud.

À quand la fin de l'arnaque Dinamo Zagreb ?


Cette semaine, c'était au tour du FC…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant