Les dix dates du titre du PSG

le
0

2013 portait la marque de Carlo Ancelotti, 2014 celui de la maîtrise et du jeu, le titre de 2015 du PSG est avant tout collectif. Celui d'une équipe qui n'a jamais basculé du côté obscur malgré les blessures, méformes, difficultés et le parcours des deux Olympiques. Retour sur dix moments d'une saison forcément à part.

  • 23 mai 2014 : la réponse au fair-play financier


    " Au mercato, on fera ce que l'on voudra. " En substance, c'est ce que disait Nasser Al-Khelaïfi quand les premières mesures du fair-play financier se mettaient en place. Avec 60 millions de budget mercato, le PSG doit pourtant dépenser intelligemment et bien négocier ses tarifs. Ce qu'il n'a jamais réussi à faire depuis l'arrivée des Qataris, sauf rares exceptions. Cette fois, c'est un chèque de 50 plaques qui va partir pour Chelsea. L'ordre ? David Luiz. Un chevelu au CV européen sexy (Ligue des champions 2012, Ligue Europa 2013) et à l'impact nécessaire sur la scène européenne. Avant même l'ouverture du mercato, le PSG a braqué le défenseur brésilien, ami de Thiago Silva. Cela sera pourtant le seul gros transfert de la saison.

  • 11 août 2014 : le match amical de Naples


    Le championnat a repris depuis quelques jours, et les Parisiens se sont fait peur à Reims (2-2). Dans ce début de saison où tous les Mondialistes reviennent carbonisés et en ordre dispersé, le club a eu la bonne idée d'organiser un tournoi amical à Naples entre deux journées de Ligue 1. Une faveur comprise dans le transfert des anciens Napolitains Lavezzi et Cavani. Dans un stade napolitain chauffé à blanc, Lavezzi se fait ovationner et Cavani conspuer. Un détail. Surtout que l'important est ailleurs. Silva et Luiz sont alignés pour la première fois en défense. Une charnière à 90 millions. Leur association sera très courte. Sur une tentative de talonnade inutile, le capitaine parisien se fait la cuisse. Il va manquer deux mois de compétition Le début des blessures du PSG qui, cette saison, aura passé son temps à regarder son infirmerie mettre en place le turnover : Sirigu, Aurier, Marquinhos, David Luiz, Thiago Silva, Thiago Motta, Cabaye, Cavani, Pastore, Ibrahimović et Lucas.

    Ibra, à terre contre Lyon

  • 21 septembre 2014 : la première blessure d'Ibrahimović


    L'automne…









  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant