Les dix dates clés du titre du Barça

le
0
Les dix dates clés du titre du Barça
Les dix dates clés du titre du Barça

Ça y est, c'est dans la poche. Le FC Barcelone glane la 23e Liga de son histoire, avant de peut-être terminer sa saison sur un bouquet final d'exception. Exceptionnel, c'est aussi le qualificatif donné à ce Barça-là, bourré de talent et de ressources mentales. La preuve en dix dates.

  • 17 mai 2014 : Tata Martino passe à la trappe, Luis Enrique prend le gouvernail


    C'est le moment du renouveau. Après une saison qualifiée de " Tataclismo " selon le quotidien espagnol Sport, Gerardo Martino quitte officiellement ses fonctions en tant qu'entraîneur du FC Barcelone, seulement un an après les avoir prises. Et pour cause, sa première année est un échec : une seule Supercoupe d'Espagne glanée en début de saison, puis plus rien. Beaucoup trop peu pour un club comme le Barça, avec Messi et Neymar en têtes d'affiche. Ancien joueur du Barça et ex-entraîneur du Barça B, Luis Enrique est nommé comme nouveau commandant du navire blaugrana jusqu'en juin 2016. Au vu de son parcours de technicien, et notamment de son échec cuisant à l'AS Rome, Lucho revient au club avec le devoir de satisfaire son public. De préférence assez vite.

  • 12 juin 2014 : Fàbregas chante le Blues, Rakitić arrive


    C'est le premier grand changement apporté par Luis Enrique, conjointement avec Andoni Zubizarreta, sur la politique de recrutement du club. Un jour avant le début de la Coupe du monde et donc au Brésil à cet instant, Cesc Fàbregas annonce sur les réseaux sociaux sa signature à Chelsea. Après trois ans de retour au bercail, l'Espagnol n'aura pas franchement satisfait en Catalogne, et retourne là où on le considère comme un top player, pour la somme de 37 millions d'euros. De son côté, le Barça met quatre jours à lui trouver un remplaçant attitré en la personne d'Ivan Rakitić. Récent vainqueur de la Ligue Europa avec Séville, le Croate intègre l'effectif culé pour 20 millions d'euros, plus le prêt du jeune Denis Suárez jusqu'à l'été 2016. Une légère plus-value donc, même si le Barça ne pense pas franchement à compter son argent

  • 10 juillet 2014 : Alexis Sánchez est un Gunner, l'attaque se cannibalise


    Depuis la morsure de Luis Suárez sur l'épaule de Chiellini au Mondial, on ne prend plus l'Uruguayen au sérieux. Suspendu quatre mois par la FIFA, le buteur uruguayen va bientôt voir une éclaircie après deux semaines où la planète l'assimile à un anthropophage plus qu'à un footballeur. Peu avant la finale de la Coupe du monde, Alexis Sánchez quitte le FC Barcelone pour Arsenal,…







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant