Les dix bonnes questions de la semaine européenne

le
0
Les dix bonnes questions de la semaine européenne
Les dix bonnes questions de la semaine européenne

La fin approche mais le plus excitant reste à venir. Les huit premiers matchs des quarts de finale européenns ont livré leur verdict avec des surprises, des humiliations, des joueurs qui se trouent ou d'autres qui renaissent. Soit un condensé de bonheur et autant de questions en suspens.

  • Abdennour est-il le meilleur défenseur d'Europe ?
    Qu'on crie à l'hérésie ! Mais Aymen Abdennour est bien prétendant au titre de roc continental. Car si Monaco a atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions et simplement cédé 1-0 face à la Juventus, c'est avant tout grâce au Tunisien, qui ne cesse d'impressionner semaines après semaines. Encore une fois face aux Italiens, Abdennour a tout réussi : ses duels, ses relances, et même quelques rushs que l'on pensait interdits par son corps massif. Seul bémol pour Aymen, avoir été associé au vieillissant Carvalho. Qu'importe. Le jour où il trouvera comparse à son niveau, Abdennour formera la meilleure charnière du monde.

  • Benzema a t-il interdiction de tirer au but ?
    Sens du but, instinct du tueur, envie irrépressible des filets Ces qualités sont normalement celles des meilleurs scoreurs d'Europe. Pourtant, il en est un qui se refuse à jouer l'égoïste et faire gonfler ses statistiques. Face à l'Atlético Madrid, Karim Benzema a encore beaucoup décroché, appuyé ses partenaires, mais a surtout fait preuve d'un excès d'altruisme. Passer au lieu de frapper, même lorsque la situation l'exige, semble être un nouveau leitmotiv pour le Français qui a ainsi annihilé plusieurs occasions pour le Real. Un paradoxe pour l'attaquant et un état de fait qui interroge. A croire que KB9 veut soigner ses lignes de passes dé' plutôt que son compteur but.

  • Le Napoli a t-il tué la concurrence ?
    La Juve en ballotage favorable, la Fiorentina aussi mais surtout, le Napoli qui écrase le second de Bundesliga : amis italiens, la scène continentale est à vous ! Hier soir, en clôture des débats européens, les hommes de Rafa Benitez ont fait preuve de leur supériorité. Grâce à un super Higuain, entouré du non moins séduisant trio Mertens-Hamšík- Callejón, les Napolitains ont tout simplement démontré que leur championnat si décrié pouvait regorger d'équipes à même d'emporter les gros lots. D'autant que cette rencontre face aux verts constituaient presque une finale avant l'heure. Forcément, on imagine la suite encore plus brillante pour les partenaires de Pipita.

  • Quaresma, chatte ou brillant ?
    Cela faisait…










  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant