Les dix bonnes questions de la Bundesliga

le
0
Les dix bonnes questions de la Bundesliga
Les dix bonnes questions de la Bundesliga

La Bundesliga poursuit son petit train de vie tranquille, à l'ombre de son géant de Bavière. Mais à l'heure de reprendre pour une nouvelle saison, il y a bien quelques questions qui trottent dans la tête : qui va aller chercher le Bayern ? Une équipe va-t-elle défendre sérieusement ? Et surtout, avec la prononciation de quel joueur Jean-Charles Sabattier va-t-il nous épater ?

Y a-t-il un concurrent au Bayern ?


À première vue, le Bayern Munich est une nouvelle fois impossible à aller chercher. Le club bavarois a déjà réussi la passe de quatre titres consécutifs, une première dans la Bundesliga. Cette saison, l'effectif ne bouge pas, s'améliore défensivement et offensivement avec les arrivées de Renato Sanches et Mats Hummels. Bref, il n'y a pas de doute, le Bayern va écraser le championnat de toutes ses forces. Ancelotti ou Guardiola, franchement, ce n'est pas cela qui va permettre au Borussia Dortmund de revenir. Le seul véritable concurrent a bien mis les moyens, mais c'est un effort à moyen terme qui commence. Dans deux ou trois ans, peut-être, la concurrence reviendra.


Qui sera le nouveau Mayence, aka le nouvel Augsbourg, alias le nouveau Fribourg ?


À chaque saison son club au parcours rafraîchissant, avec un jeu bien huilé et des performances surprenantes face aux meilleurs. Après Fribourg sur sa lancée du maintien, en 2013, le rôle de l'outsider qui gagne sa place en Ligue Europa haut la main a été tenu successivement par Augsbourg, puis Mayence (et le Hertha). Alors cette fois, il va falloir compter sur un même impromptu dans les meilleures places du classement pour troubler l'ordre établi. Parmi les clubs sérieux et bosseurs, le FC Cologne a des arguments à défendre à ce propos. Peter Stöger ne grille pas les étapes. Il sait ce qu'il fait de son équipe et ne vise pas trop haut, trop vite. Néanmoins, au bénéfice de la stabilité, les Geißböcke peuvent espérer provoquer quelques surprises. Si Modeste marque toujours autant, l'Europe est largement envisageable.


Le Nord peut-il redevenir sexy ?


Il y a quelques années, Hambourg et le Werder Brême étaient des postulants à l'Europe systématiques. En 2009, les deux clubs s'affrontent tout simplement en demi-finales de la Coupe UEFA et ne se séparent qu'aux tirs au but. Seulement depuis, les deux villes-États du Nord de l'Allemagne vivent dans la difficulté et l'instabilité les plus crasses. Il n'y a pas de quoi avoir de l'espoir pour le Werder. La sérénité n'est pas de mise côté Skripnik, notamment après la défaite en Pokal contre le petit club de Lotte.…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant