Les dissonances européennes inquiètent les marchés

le
1
L'espoir franco-allemand d'un traité ressoudant l'euro est mis à mal.Les marchés parient une fois de plus que le fonds de sauvetage européen, le FMI voire la BCE ne seront pas au rendez-vous.

L'élan s'essouffle six jours après le sommet décisif. L'espoir franco-allemand d'un traité qui ressouderait rapidement l'euro est entamé par une nouvelle poussée de cacophonie européenne, tandis que les marchés parient une fois de plus que le fonds de sauvetage européen, le FMI voire la BCE ne seront pas au rendez-vous.

Sur le front politique, les fissures proviennent d'abord des pays qui, sans avoir l'euro, se sont ralliés vendredi au «pacte de stabilité budgétaire». Au moins quatre d'entre eux semblent avoir des doutes, liés à un vote de ratification devant leur Parlement; la Suède, le Danemark, la Hongrie et la République tchèque. «Il ne sert à rien de se prononcer définitivement sur un texte tant que la page est encore blanche», dit le premier ministre tchèque Petr Necas. Coucher les premiers éléments sur le papier sera précisément l'enjeu d'une première réunion de juristes à vingt-six, jeudi à Bruxelles. Pour les neuf hors zone euro, la question cent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • papymujo le mercredi 14 déc 2011 à 22:37

    Trop de gens parlent et ne font rien!