Les disques d'Amy Winehouse s'arrachent

le
0
Depuis l'annonce de sa mort samedi dernier, les albums, DVD et vinyles de la diva britannique se vendent comme des petits pains sur Internet et chez les disquaires. Un troisième album, posthume, pourrait même sortir

Une diva soul, destroy, et désormais particulièrement lucrative. Depuis l'annonce de sa mort, et alors que ses obsèques viennent d'avoir lieu dans l'intimité ce mardi à Londres, les ventes de disques et de DVD d'Amy Winehouse se sont envolées en France et dans le monde. Chez les disquaires, la chanteuse britannique au célèbre chignon crêpé fait également un tabac. «La centaine d'exemplaires de deux albums que nous avions en rayons sont tous partis ce dimanche», témoigne Bertrand Dentz, responsable du rayon musique du Virgin des Champs-Élysées. Il en va de même pour les DVD d'un concert à Londres et pour les vinyles, «qui sont tous partis en un éclair», ajoute-t-il. Au total, le magasin a déjà passé commande pour «environ 2000 albums supplémentaires, et une bonne centaine de DVD et vinyles», précise le responsable, qui prévoit de «bonnes ventes sur les deux prochains mois». Il faut dire qu'«Amy brasse un public très large, de 15 ans à 35-40 ans, expliqu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant