Les dispositifs fiscaux en faveur des PME seront maintenus

le
2
FRANÇOIS HOLLANDE ASSURE QUE LES DISPOSITIFS FISCAUX EN FAVEUR DES PME SERONT MAINTENUS
FRANÇOIS HOLLANDE ASSURE QUE LES DISPOSITIFS FISCAUX EN FAVEUR DES PME SERONT MAINTENUS

PARIS (Reuters) - Les dispositifs fiscaux favorisant l'investissement dans les petites et moyennes entreprises (PME) seront maintenus pendant les cinq prochaines années, a déclaré jeudi François Hollande.

Le président français a de nouveau plaidé pour la "stabilité fiscale" dans un discours devant un parterre d'entrepreneurs réunis à l'Elysée à l'occasion de la remise du Prix de l'audace créatrice, qui récompense chaque année une PME innovante.

"Je veux assurer une stabilité fiscale. Rien n'est pire que les changements incessants de dispositifs et de régimes, de douter de la pérennité d'un mécanisme, de penser qu'il y a un effet d'aubaine qui soit être saisi parce que la donne doit être modifiée", a dit François Hollande.

"Tous les dispositifs qui existent aujourd'hui en faveur de l'investissement dans les PME seront maintenus pendant le quinquennat", a-t-il ajouté.

"Ça vaut pour les souscriptions au capital d'une PME au titre de la déduction pour l'impôt sur le revenu, comme pour l'impôt sur la fortune".

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8637171 le jeudi 20 sept 2012 à 14:12

    M886.. Vous oubliez qu'il y a beaucoup de patrons qui font eux mêmes des augmentations de capital et ne passent pas par des gérants d'actifs. C'est mon cas! Mais quand bouffi FH nous parle de stabilité fiscale, il raille. Avec tout ce qu'il vient de chambouler en matière de fiscalité il ose parler de stabilité fiscale!

  • M8869453 le jeudi 20 sept 2012 à 14:04

    Pourtant, au moins 25 % de cette défiscalisation part dans les poches des gérants d'actifs. S'il y a bien une mesure inéquitable, c'est celle-là. Pauvres conseillers de Bercy et de l'Élysée, dont on se demande s'il connaissent bien les réalités... Ah c'est vrai qu'il y a le lobby !