Les discussions sur le nucléaire iranien ont avancé-responsable US

le
0

(Actualisé avec détails) BRUXELLES, 28 février (Reuters) - Les discussions sur le programme nucléaire iranien ont bien progressé, a dit vendredi un responsable américain quelques jours avant un discours prévu de Benjamin Netanyahu devant le Congrès au cours duquel il devrait critiquer la politique des Etats-Unis envers Téhéran. Ce responsable a dit ne pas s'attendre à ce qu'un accord soit trouvé la semaine prochaine, mais a estimé que les positions des uns et des autres s'étaient rapprochées. Les principaux obstacles demeurent, a-t-il encore déclaré, ajoutant qu'il ne savait pas si un "bon accord" pourrait un jour être conclu avec Téhéran. Le responsable a toutefois invité ceux qui se montrent sceptiques face à la diplomatie à démontrer que d'autres voies seraient plus efficaces. Les républicains, majoritaires dans les deux chambres du Congrès, ont invité Netanyahu à prendre la parole mardi devant les parlementaires sans consulter au préalable les démocrates. Barack Obama a dit qu'il ne recevrait pas Benjamin Netanyahu lors de la visite de ce dernier à Washington, deux semaines seulement avant les élections législatives israéliennes. "Honnêtement, le défi pour ceux qui critiquent le processus en cours, y compris le Premier ministre Netanyahou, est d'expliquer pourquoi d'autres approches fonctionneraient mieux", a ajouté le responsable. De son côté, l'Union européenne a dit que des représentants de l'Iran et du groupe P5+1 (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine, Russie et Allemagne) reprendraieont leur négociations sur le programme nucléaire de Téhéran le jeudi 5 mars à Montreux, en Suisse. Ces discussions, qui seront précédées de plusieurs rencontres bilatérales, rassembleront les directeurs politiques des délégations, a précisé Catherine Ray, porte-parole de l'UE. "L'UE continue de déployer tous les efforts possibles pour faciliter le succès de ces négociations" avant la date-butoir fixée au 31 mars, a-t-elle dit. Washington avait annoncé jeudi que le secrétaire d'Etat américain John Kerry aurait de nouveaux entretiens avec les négociateurs iraniens la semaine prochaine à Montreux. Le chef de la diplomatie américaine rencontrera par ailleurs son homologue russe Sergueï Lavrov lundi à Genève pour parler de l'Ukraine et de la Syrie. Toujours lundi à Genève, il prendra la parole devant le Conseil des droits de l'homme de l'Onu. Lors de son voyage, John Kerry rencontrera aussi le roi Salman d'Arabie saoudite et se rendra à Londres pour s'entretenir avec les ministres des Affaires étrangères d'autres pays du Golfe, à une date qui n'a pas été précisée. (Arshad Mohammed, avec la contribution d'Adrian Croft à Bruxelles; Guy Kerivel, Nicolas Delame et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant