Les discussions progresseraient entre Orange et Bouygues Telecom

le
3
ORANGE ET BOUYGUES TELECOM DISCUTERAIENT TOUJOURS
ORANGE ET BOUYGUES TELECOM DISCUTERAIENT TOUJOURS

PARIS (Reuters) - Orange et Bouygues ont conclu fin décembre un accord de confidentialité qui signe le début des pourparlers officiels en vue du rachat des activités du groupe de BTP dans les télécommunications, selon le Journal du Dimanche.

Toujours selon le JDD, les discussions portent uniquement sur Bouygues Telecom et non sur la chaîne TF1, qui a fait en décembre l'objet de rumeurs.

L'hebdomadaire fait état de réunions prévues dans les prochains jours entre les équipes dirigeantes des deux groupes pour aborder en particulier les questions liées à la valorisation et à la gouvernance.

Si elle devait aboutir, l'opération valoriserait Bouygues Telecom à environ dix milliards d'euros, dont huit donnerait à Bouygues une participation d'environ 15% dans Orange, inférieure à celle de l'Etat, d'après le JDD.

Orange s'engagerait par ailleurs à reprendre les salariés de Bouygues Telecom et à ne pas licencier.

Ce rachat contraindrait par ailleurs Orange à céder des actifs, notamment des antennes et des fréquences, aux deux autres grands opérateurs mobiles, Free et SFR, pour se conformer aux contraintes concurrentielles.

Ni Orange, ni Bouygues Telecom n'étaient immédiatement disponibles pour commenter l'information du journal.

Fortement ébranlé par l'arrivée de Free mobile (Iliad) sur le marché du mobile en 2012, la filiale mobile de Bouygues est régulièrement présentée comme une cible potentielle.

Fin juin, le groupe dirigé par Martin Bouygues a rejeté une offre du groupe européen de télécoms Altice, maison-mère de Numericable-SFR, le valorisant autour de dix milliards d'euros.

Le gouvernement n'est pas opposé par principe à une réduction du nombre d'opérateurs télécoms en France, avait déclaré le 10 décembre le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, à la suite de la reprise des échanges sur un rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom.

(Simon Carraud, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6056741 il y a 11 mois

    encore un coup de la super belle mondialisation!Bref n'apporte rien de bon aux consommateurs comme d'habitude...Merci l'Europe et les States dirigeants de ce monde pour tout cette argent virtuelle avec ses bons consommateurs esclaves qui n'ont aucune vraie concurrence au final.

  • M2061328 il y a 11 mois

    Bin moi après une expérience désastreuse avec numéricâble, je suis allé chez SFR et pensais aller chez Bouygues à la fin de mon engagement, parce que le mariage SFR !!!!

  • brun3686 il y a 11 mois

    Après 17 ans comme client de Ola-Itineris-Orange, je suis passé chez Bouygues en septembre pour une vraie progression prix + qualité de services. Et patatra....