Les discussions Orange-Canal+ sous l'œil de Bruxelles

le
0
INFO LE FIGARO - Les parties réfléchissent à la forme qu'elles entendent donner à la fusion entre «Orange Cinéma-Séries » et TPS Star. L'examen par Bruxelles ou par l'Autorité de la concurrence dépend de la nature de l'opération.

Les négociations entre Orange et Canal + pour le rapprochement entre «Orange Cinéma-Séries » et TPS Star entrent dans une phase complexe. Les parties réfléchissent à la forme qu'elles entendent donner à cette opération. Si les deux groupes optent pour la création d'une société commune entre Orange Cinéma Séries et TPS Star, le dossier a de fortes chances d'être traité par les services de Bruxelles. En effet, dans ce cas, les seuils capitalistiques pris en considération seraient ceux des deux maisons mère, en l'occurrence France Télécom et Canal + (voire Vivendi) qui pèsent respectivement 53 milliards d'euros et 4 (voire 26 milliards d'euros).

Des tailles de chiffre d'affaires qui impliquent que la Commission européenne s'empare du dossier. Or, Bruxelles pourrait être moins compréhensive envers les situations nationales de la télévisions payante et du cinéma. Pour contrecarrer une telle saisine, l'autorité de la concurrence française a certes la possibilité de demander que le dossier soit rapatrié en France. Au risque de froisser Bruxelles.

Autre solution, si les deux groupes optent pour un rachat pur et simple d'Orange Cinéma-Séries par Canal +, dans ce cas, le dossier pourrait rester en France et être examiné par l'Autorité de la concurrence.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant