Les discussions de fusion entre Repsol et Talisman en difficulté -sources

le
0

MADRID/NEW YORK, 27 août (Reuters) - Les négociations engagées par la compagnie pétrolière espagnole Repsol REP.MC pour acquérir le producteur canadien Talisman Energy TLM.TO sont en souffrance, avec pour principal point d'achoppement les actifs de Talisman en mer du Nord, a-t-on appris auprès de trois sources proches du dossier. Une source à Madrid au fait de la stratégie de Repsol a indiqué que les discussions étaient au point mort, et deux autres sources ont dit que le groupe espagnol ne cherchait plus à reprendre Talisman dans sa totalité. Talisman, cinquième producteur pétrolier indépendant du Canada avec une capitalisation boursière de près de 11 milliards de dollars canadiens (7,66 milliards d'euros), avait confirmé le mois dernier avoir été contacté par Repsol. ID:nL6N0PY5OW Selon l'une des sources, les discussions achoppent sur les actifs de Talisman en mer du Nord. Ces projets, dans les eaux britanniques et norvégiennes, ont régulièrement manqué leurs objectifs de production et cela a pesé sur le cours de Bourse de Talisman, mais leur cession serait compliquée par le fait que la plupart sont détenus dans le cadre d'une coentreprise avec le chinois Sinopec 600028.SS . Les actifs de Talisman dans le pétrole de schiste aux Etats-Unis et au Canada sont beaucoup plus prometteurs, et le groupe de Calgary est également présent en Colombie et dans le sud-est asiatique. (Andres Gonzalez à Madrid et Mike Stone à New York, Véronique Tison pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant