Les discrètes activités du fils Ianoukovitch en Suisse

le
1
Les opposants ukrainiens accusent les proches du président Ianoukovitch, dont son fils Alexandre, de cacher des fortunes en Suisse.
Les opposants ukrainiens accusent les proches du président Ianoukovitch, dont son fils Alexandre, de cacher des fortunes en Suisse.

Il n'y a pas que les oligarques russes ou ouzbèkes qui dissimulent leurs fortunes en Suisse. Les proches du régime du président Viktor Ianoukovitch apprécient eux aussi les rives du lac Léman. C'est le message qu'ont fait passer tout récemment des opposants ukrainiens installés dans la Confédération lors d'une manifestation à Genève. Ils visent notamment Alexandre Ianoukovitch, 40 ans, le fils du président, qui possède la société Mako Trading SA, spécialisée dans le négoce "de toutes matières premières et agricoles, d'énergies, de produits finis ou semi-finis". Fondée le 3 novembre 2011, un an et demi après l'arrivée de Viktor Ianoukovitch au pouvoir, Mako Trading SA, installée rue Moillebeau, près du célèbre hôtel Intercontinental de Genève, au capital de 9,2 millions de francs (7,4 millions d'euros), ne commercialise que du charbon anthracite ukrainien. L'hebdomadaire Le Matin dimanche, qui a pu rencontrer Felix Blitshteyn, l'administrateur unique de Mako Trading, s'étonne de l'extrême discrétion de cette société : pas de numéro de téléphone, ni de site web. Un dentiste dans les affaires Felix Blitshteyn ne donne pas de chiffre d'affaires, mais précise que la société, qui n'a véritablement démarré ses opérations qu'en avril 2012, envisage de commercialiser "d'autres types de charbon". Une activité qui ne correspond guère à la formation d'Alexandre Ianoukovitch, qui a suivi des études dentaires. Mais depuis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le vendredi 21 fév 2014 à 00:04

    Encore un bouffon de plus au pouvoir.Son temps est compté.On peut faire confiance aux Ukrainiens