Les dirigeants iraniens saluent l'«éveil islamique» de l'Egypte

le
0
L'ayatollah Khamenei analyse le mouvement de contestation en Egypte comme un «mouvement de libération islamique». L'opposition iranienne s'intéresse elle aussi aux manifestations, pour des raisons différentes.

«L'éveil du peuple islamique égyptien est un mouvement de libération islamique et, au nom du gouvernement iranien, je salue le peuple égyptien et le peuple tunisien.» Turban noir et barbe grise, l'ayatollah Khamenei attendait discrètement le moment opportun pour sortir de sa réserve. Ce n'est sans doute pas un hasard si son allocution de vendredi, retransmise en direct sur la télévision iranienne, coïncide avec l'anniversaire des 32 ans de la République islamique.

Alors qu'il fait face, en interne, à la plus grande crise de légitimité du régime depuis la chute du shah, le voilà qui s'empresse de comparer la révolution iranienne de 1979 aux soulèvements qui secouent actuellement le monde arabe, et notamment l'Égypte. Pour le numéro un du régime iranien, il s'agit d'un «tremblement de terre» susceptible de provoquer «une défaite irrémédiable pour l'Amérique» et de rompre le traité de paix signé avec Israël en 1979. «Si l'Égypte met fin à cette alliance

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant