Les dirigeants africains demandent aux USA de renouveler l'Agoa

le
0

WASHINGTON, 4 août (Reuters) - La cinquantaine de dirigeants de pays africains participant à un sommet de trois jours à Washington ont appelé lundi les Etats-Unis à renouveler pour une période de 15 ans un programme commercial exonérant de droits de douane certaines exportations en provenance d'Afrique. Le renouvellement de l'Agoa (African Growth Opportunity Act), signé en 2000 et qui arrive à expiration l'an prochain, est l'une des questions essentielles du forum annuel qui se tient dans la capitale américaine. Les chefs d'Etat et de gouvernement africains considèrent ce texte comme un moyen de cimenter les relations commerciales avec les Etats-Unis et comme un outil de développement du continent. "Près de 95% des exportations sud-africaines bénéficient du régime préférentiel de l'Agoa", a estimé le président sud-africain Jacob Zuma lors d'une réunion à la Chambre de commerce américaine. "Nous considérons qu'en approuvant une prolongation de l'Agoa, les Etats-Unis favoriseraient l'intégration, l'industrialisation et le développement des infrastructures africaines. Je suis certain que les Américains ne veulent pas manquer cette occasion", a ajouté Zuma, se faisant l'écho d'une demande similaire formulée par l'Union africaine. L'administration américaine semble favorable à un renouvellement de l'Agoa mais pourrait souhaiter y apporter quelques ajustements sur les critères d'éligibilité, la durée, la liste des produits concernés ou encore des limites régionales. L'accord a déjà été prolongé en 2008, date de sa première expiration, et court jusqu'au 30 septembre 2015. Près de 40 pays africains en bénéficient. (Elvina Nawaguna; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant