Les difficultés pour Vallourec se confirment pour le 2e semestre

le , mis à jour à 18:49
0
VALLOUREC CREUSE SES PERTES
VALLOUREC CREUSE SES PERTES

PARIS (Reuters) - Vallourec a creusé ses pertes au titre du premier trimestre 2016 et a confirmé mardi ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, le groupe continuant de tabler sur un second semestre "difficile".

Le producteur de tubes sans soudure en acier, plombé par la baisse des investissements des compagnies pétrolières, estime toujours que son free cash flow devrait s'établir cette année à -600 millions d'euros, que sa perte d'Ebitda sera supérieure à celle de 2015 et que son résultat net restera négatif.

Après une augmentation de capital réalisée en avril qui, combinée avec l'émission d'obligations remboursables en actions, va lui permettre de lever environ un milliard d'euros, Vallourec a confirmé que sa restructuration lui permettrait de dégager environ 750 millions d'euros d'Ebitda additionnel d'ici 2020.

Le groupe a indiqué que son activité et ses résultats du deuxième trimestre devraient être "en amélioration" par rapport au premier trimestre en raison de la concentration sur cette période d'un certain nombre de livraisons.

Il continue toutefois d'anticiper "un second semestre 2016 difficile" en l'absence d'une reprise des investissements en exploration et production de ses clients pétroliers.

Vallourec a enregistré au titre du premier trimestre une perte nette de 284 millions d'euros (contre -76 millions un an plus tôt), qui inclut des charges de restructuration de 74 millions et des dépréciations d'actifs de 63 millions.

"A priori, il ne devrait plus rien y avoir de très significatif sur le reste de l'année", a dit son directeur financier, Olivier Mallet, lors d'une conférence téléphonique. Il a fait état aux Etats-Unis et au Brésil de "mesures d'ajustement qui se font en permanence et qui peuvent entraîner des petites charges de restructuration, mais qui seront tout à fait mineures."

L'Ebitda trimestriel de Vallourec s'est établi à -72 millions (contre +53 millions) et son chiffre d'affaires à 671 millions (-36%), tandis que son flux de trésorerie disponible s'est fortement détérioré, à -239 millions contre -30 millions au premier trimestre 2015.

Le groupe a réduit ses effectifs d'environ 500 personnes à fin mars par rapport à fin 2015 et a rappelé que la procédure d'information-consultation des représentants du personnel avait démarré en France mi-avril pour une durée attendue de quatre mois. Vallourec estime toujours que sa restructuration concernera au total 1.500 personnes en Europe par rapport à fin 2015, dont 850 en France, a indiqué Olivier Mallet.

Avant ces annonces, l'action Vallourec a clôturé sur un cours de 4,111 euros, accusant une baisse de 20,5% depuis le début de l'année après un recul de 62% en 2015, pour une capitalisation proche de 1,5 milliard d'euros.

(Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant