Les différents types de prévoyance : comment choisir

le , mis à jour le
0

Conçues pour répondre à vos besoins en cas de sinistre, les assurances prévoyance existent sous deux grandes formes : les assurances individuelles et les collectives.

Différents types de prévoyance
Différents types de prévoyance

Choisir entre les prévoyances dites « individuelles »...

L'assurance individuelle se divise en 4 types de prévoyances :

  • L'assurance famille, qui se charge de subvenir aux besoins d'une famille à la suite d'un accident de travail, par exemple. Elle prend en charge les proches et les enfants en cas de décès, et verse des indemnités à l'assuré en cas d'invalidité ;
  • La prévoyance profession libérale ;
  • L'assurance des travailleurs non salariés (TNS) ;
  • La prévoyance auto-entrepreneur.
Outre la prévoyance famille, ce type d'assurances s'adresse donc à des corps de métiers dont les accidents de travail peuvent particulièrement réduire les revenus. Souscrire à une prévoyance de ce type peut être un bon plan pour maintenir un niveau de vie en cas de problème.

Les prévoyances individuelles s'accompagnent souvent de garanties optionnelles qui peuvent se révéler intéressantes. Lisez bien votre contrat, et choisissez celles qui correspondent le mieux à votre situation professionnelle.

… et les types de prévoyances dits « collectifs »

De leur côté, les prévoyances collectives s'adressent aux entreprises. Elles peuvent être mises en place de diverses manières en leur sein, et sont destinées à l'ensemble ou à une catégorie de salariés (les discriminations en fonction de l'âge, du type de contrats par exemple ou de quelques autres facteurs sont cependant proscrites).

Ce type de prévoyance dispose de garanties supplémentaires par rapport au régime général obligatoire. Elles offrent à ce titre une assurance sur le plan de la protection sociale, mais aussi celui de la retraite.

Sachez enfin qu'il existe deux types de contrats : les prévoyances dites « indemnitaires », et celles dites « forfaitaires ». À vous de choisir laquelle vous semble la plus adaptée :

  • La plupart des contrats sont « indemnitaires » : la prévoyance n'intervient que quand vous subissez un préjudice, et se charge de le combler.
  • Dans certains cas, vous pouvez choisir une indemnisation journalière. Vous versez chaque jour des indemnités, et en cas de préjudice, vous percevez l'indemnité pour laquelle vous avec cotisé.

Trucs et astuces

Au moment de faire votre choix, vous devrez prêter une attention particulière à la section du contrat intitulée « dispositions générales » ou « conditions générales ». C'est souvent ici que se cachent des éléments que vous ne soupçonniez pas en lisant la synthèse de la formule.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant