Les différents modes de paiement en ligne

le , mis à jour le
2

Acheter quelque chose sur le Net est devenu une action commune aujourd'hui. De la carte bancaire au virement en passant par les chèques, de nouvelles pratiques apparaissent aussi.

Les modes de paiement sur internet
Les modes de paiement sur internet

Le leader du secteur : PayPal

Le premier de ces modes est sans doute le paiement sans carte bancaire. Le principe est de créer un compte gratuit sur une plate-forme hébergée sur Internet. Vous pouvez alors vous servir de ce compte pour toutes vos transactions. Acheter, mais aussi vendre (le service permet aussi de recevoir de l'argent et de le transférer sur votre banque).
Le grand dominant sur ce créneau est sans conteste PayPal. Le service est polyvalent est facile d'utilisation. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est autant utilisé : il est pratique pour les particuliers comme pour les professionnels, qui peuvent avoir à gérer des sommes rapidement.
On ne lui trouvera que deux inconvénients. Le premier est la tarification en cas de vente : dès lors que vous vendez, une commission vous est imposée. L'autre défaut réside dans les cas récurrents de piratage, et tout particulièrement de « phishing ». En d'autres termes : le réseau de PayPal en lui-même est sécurisé. En revanche, des pirates informatiques se font régulièrement passer comme des membres du service pour vous demander de communiquer vos coordonnées bancaires.
Face à ceci, appliquer cette règle simple : ne communiquez jamais des données dites « sensibles » (numéro de carte, de compte…) par Internet, et cela que ce soit à PayPal, mais aussi à votre banque ou à une personne qui dit être un proche.

Cartes bancaires, virements et chèques

Le paiement par les moyens « traditionnels » est tout aussi courant. Le plus souvent, il vous faudra une carte bancaire, un compte pour le virement ou un chèque. Chaque mode de paiement a son propre fonctionnement. Pour un chèque, par exemple, l'envoi est fait par la Poste. Le cybercommerçant peut vous envoyer votre achat une fois la somme reçue.
Mais c'est bien la carte bancaire qui est la plus plébiscitée. Il faut alors, pour payer, communiquer les 16 chiffres présents sur la carte, ainsi que les 3 chiffres-clés au dos. Pour diminuer les risques de fraude, un indice sur la sécurité du site : son lien commence par « https://www. ».

Le cas des puces NFC

Enfin, il faut signaler l'émergence récente des puces NFC, ces cartes qui permettent de payer sans contact : il suffit de présenter sa carte bancaire, son téléphone ou sa tablette au-dessus du lecteur pour payer. Elles pourraient être de plus en plus présentes dans les années à venir. Elles ne sont pas à proprement parler un mode de paiement en ligne, mais sachez qu'une connexion Internet doit être disponible sur votre téléphone pour profiter du service.

Trucs et astuces

Par son smartphone ou sa tablette, il est même possible, aujourd'hui, de payer ses impôts. Il suffit pour cela de télécharger l'application dédiée, et nommée « Impots.gouv ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal le mardi 4 aout 2015 à 08:43

    Fuir PayPal et sa tarification monstrueuse.

  • hvin99 le lundi 3 aout 2015 à 20:51

    Article incomplet, il y a aussi V.me by Visa un concept nouveau développé par VISA.La commission Paypal est très cher 3,4 % + 0,25 € par transaction, certes dégressif; mais une banque fait de même pour une commission nettement inférieure à 1%