Les différentes origines des tremblements

le
0
Tremblements orthostatiques primaires, cortical, lié à l'écriture : une solution existe pour chaque cas.

Certaines pathologies sont si rares qu'aucun traitement n'a été développé pour les soulager. Ce n'est pas le cas des tremblements et c'est pourquoi il est si important de consulter. Car, hormis une lésion importante, il est toujours possible d'être efficace.

«Ceux que l'on appelle les TOP - pour tremblements orthostatiques primaires - se traduisent toujours par la même impression: la personne concernée n'est pas gênée, sauf quand elle doit rester un certain temps debout et sans bouger, par exemple pour faire la queue dans une file d'attente. Dans cette situation (debout, à l'arrêt) et seulement dans celle-là, elle a l'impression de ne plus être stable et recherche un appui par réflexe, de peur de tomber. Cette impression désagréable disparaît dès qu'elle marche. Or, si le médecin demande un électromyogramme de surface (avec des électrodes posées en regard des muscles pour enregistrer leur activité électrique), un tremblement très rapide, de fréquence comprise

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant