Les deux Soudans s'enfoncent dans une guerre sans issue

le
0
Nés de la partition du plus grand pays d'Afrique, les deux États s'affrontent malgré les efforts de la communauté internationale.

Le président soudanais, Omar el-Béchir, crie victoire et promet la poursuite de la guerre. Lundi, le chef de l'État est allé célébrer la reprise du champ pétrolier soudanais de Heglig, conquis le 10 avril par son voisin du Sud. «Pas de négociations avec ces gens», a lancé le président en parlant du gouvernement du Soudan du Sud. La région était jonchée de cadavres.

Le commandant de l'armée soudanaise, Kamal Marouf, affirme avoir fait quelque 1200 victimes dans les rangs adverses. Et les vaincus ne sont pas en reste. Avant de se retirer, l'armée du Soudan du Sud a saboté une partie des installations pétrolières. Dans le même temps, l'aviation soudanaise bombardait Bentiu, au Sud.

Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre mobile. brightcove.createExperiences();

Rien ne semble pouvoir arrêter la spirale de la guerre. «J'ai peur que la paix ne soit une impossibilité, Il y a des moments de l'histoire où l'on ne peut plus négocier», s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant