Les deux plus grandes mutuelles envisagent une fusion

le
7

INFO LE FIGARO - Harmonie mutuelle et Mgen entament un «rapprochement stratégique» «visant la création d'un groupe mutualiste».

Coup de tonnerre dans le monde de la complémentaire santé. Les deux plus grandes mutuelles, Harmonie et Mgen (spécialiste de la fonction publique), ont entamé un «rapprochement stratégique» visant «la création d'un groupe mutualiste» nouveau, d'après une lettre du président d'Harmonie, Joseph Deniaud, aux élus de son groupe, dont Le Figaro a obtenu une copie.

«Se présente en effet pour Harmonie mutuelle l'opportunité d'engager un projet de rapprochement structurant avec Mgen», écrit Joseph Deniaud, dans ce document daté du 18 décembre. Harmonie mutuelle compte 4,5 millions d'assurés et emploie 4.600 personnes. Pour sa part, Mgen couvre 3,7 millions de personnes et verse pour 3,2 milliards d'euros de prestations, et emploie 9.545 personnes.

Les deux plus importants acteurs mutualistes, frères ennemis du secteur, expliquent leur rapprochement par une lecture commune des évolutions du monde de la complémentaire santé. «Les complémentaires vont devoir concilier des coûts de santé de plus en plus élevé, une banalisation de leur offre, de plus en plus décalés par rapport aux moyens financiers et aux aspirations de la population, et des marges de man½uvre économiques et réglementaires soumises à des contraintes sans cesse plus strictes», détaille le président d'Harmonie mutuelle dans sa lettre.

Dans ce contexte, Harmonie mutuelle et Mgen ont l'ambition de devenir «un acteur global de santé, agissant sur le système de santé lui-même et pas seulement sur son financement». Toutefois, est-il précisé, «ce sont naturellement les délégués des mutualistes qui auront le dernier mot et la responsabilité de décider, le moment venu, en assemblée générale», de ce mouvement stratégique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le vendredi 2 jan 2015 à 17:15

    Bizard, très bizard les ratios nombre d'assurés/nombre de collaborateurs; Maintenant reste à savoir et VOIR quel sera ce ratio après rapprochement !

  • cinq7 le mardi 30 déc 2014 à 12:09

    Je pressent que c'est les mutualistes privés qui vont payer pour le public comme pour les retraites complémentaires

  • jack205 le mardi 23 déc 2014 à 18:42

    A suivre avec attention.

  • uran le lundi 22 déc 2014 à 21:33

    le mariage de la carpe et du lapin dans cette affaire. Cela me fait la même impression.

  • mim69005 le vendredi 19 déc 2014 à 15:00

    Puisque manifestement, on ne peut pas appeler certains lecteurs à réagir (censuré). Je persiste quand même à invoquer le mariage de la carpe et du lapin dans cette affaire...

  • surfer1 le vendredi 19 déc 2014 à 12:39

    Faut bien pouvoir continuer à assurer le train de vie de la direction... Les mutuelles une autre particularité française comme les fromages d'ailleurs.

  • JMH01 le vendredi 19 déc 2014 à 12:32

    D'un coté une mutuelle privée de 4,5 millions d'assurés et 4.600 salariés, de l'autre une mutuelle public de 3.7 millions d'assurés et 9.545 salariés. Où est le smillblick??