Les deux grands terminaux pétroliers libyens vont fermer

le
0

TRIPOLI, 14 décembre (Reuters) - La compagnie pétrolière libyenne NOC, basée à Tripoli, a annoncé dimanche que l'approvisionnement des deux principaux terminaux pétroliers du pays, à Ras Lanouf et Es Sider, sur le golfe de Syrte, allait être progressivement stoppé en raison du "cas de force majeure" que constituent les combats dans la région. Seuls quelques employés resteront sur les sites, précise la NOC. Les forces fidèles au gouvernement reconnu par la communauté internationale et replié dans l'est du pays ont mené samedi des raids aériens dans la région afin de stopper la progression des troupes du gouvernement rival installé à Tripoli. ID:nL6N0TX0HY Les affrontements se sont poursuivis dimanche, a rapporté la chaîne de télévision Al Nabaa, dont le siège se trouve dans la capitale. Selon elle, les miliciens alliés au gouvernement de Tripoli se trouvent aux portes du terminal d'Es Sider. Le port de Ras Lanouf est situé à 25 km plus à l'est. (Ulf Laessing, Eric Faye et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant