Les deux alpinistes français sont morts

le
0
Les deux alpinistes piégés depuis jeudi sur les Grandes Jorasses ont été repérés, morts, à 4050 mètres d'altitude.

Bloqués depuis une semaine dans le massif du Mont-Blanc, les deux alpinistes, qui ne pouvaient être secourus en raison des conditions météo, ont été repérés , morts, mercredi par l'hélicoptère de la sécurité civile. Le matin déjà, les sauveteurs italiens considéraient qu'il n'y avait «pas beaucoup d'espoir que les alpinistes soient encore vivants».

Les deux alpinistes, expérimentés, se sont retrouvés pris au piège jeudi dernier à cause de la dégradation soudaine des conditions météo, qui depuis empêchaient les secours de leur venir en aide. Jusqu'à aujourd'hui, les recherches ont été plusieurs fois annulées à cause du brouillard et de l'épaisse couche nuageuse. Le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) attendait «une éclaircie, une trouée».

Plus de nouvelles depuis vendredi

Olivier Sourzac, guide de haute montagne de 47 ans, et sa cliente Charlotte Demetz, 44 ans, avec qui il a effectué plusieurs expéditions, se sont élancés mercredi dan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant