Les dettes publiques au plus haut depuis 1945 

le
0
Elles vont dépasser cette année, dans les pays avancés, la barre des 100 % du produit intérieur brut, prévient le Fonds monétaire international, qui appelle à réagir maintenant plutôt que «tardivement et brusquement».

Malgré les efforts de nombreux pays pour réduire leurs dettes, l'équilibre des finances publiques dans le monde reste «très aléatoire», juge le Fonds monétaire international (FMI) dans un document rendu public mardi. Le FMI calcule que cette année «le ratio moyen entre dette publique brute et PIB (produit intérieur brut) dépassera la barre des 100 % pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale» et que «les besoins de financements bruts atteindront des niveaux records».

Aux États-Unis, où le gouvernement a adopté un plan de relance massif en décembre dernier, le déficit public devrait ainsi atteindre 10,8 % du PIB en 2011, le niveau le plus élevé de l'ensemble des pays dits avancés. Quant au Japon, dont la dette dépasse d'ores et déjà 200 % du produit intérieur brut de l'Archipel, il est encore trop tôt pour évaluer l'impact du tsunami et du tremblement de terre. Mais ils auront «inévitablement un coût budgétaire considérable»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant