Les détecteurs de fumée divisent par deux le nombre de morts

le
3
Ces appareils, qui devront obligatoirement être installés dans les logements à partir du 8 mars 2015, permettent de prévenir les occupants du danger en dix secondes.

Seul 2% des Français possèdent aujourd'hui un détecteur de fumée. Pourtant, cet appareil, qui devra être obligatoirement installé par les occupants d'un logement - propriétaire ou locataire - à partir du 8 mars 2015, fait largement chuter le nombre de morts dans des incendies. La ministre du Logement, Cécile Duflot, qui invitait jeudi les Français à anticiper l'application de cette loi, ne se doutait pas que deux tragiques faits divers allaient venir appuyer ses propos ce week-end. Dans la nuit de samedi à dimanche, cinq enfants de 2 à 10 ans sont ainsi morts asphyxiés dans l'incendie de leur maison, à Saint-Quentin (Aisne). Dans le même temps, trois personnes étaient tuées et treize blessées dans les mêmes circonstances, dans un immeuble d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

La présence d'u...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le lundi 1 avr 2013 à 09:59

    Cela dit grobabal, pas d'accord, pour l'auto, regardez la plaisanterie qu'a été le coup de l'alcootest. Du grand délire, surtout quand les alcootests se sont avérés majoritairement non fiables !

  • bordo le lundi 1 avr 2013 à 09:57

    L'absence de chauffage et d'électricité supprime le problème ! Plus de feu, enfin, si en cas d'orage. Le coup d'après c'est l'extincteur obligatoire à la maison. Et la création d'un corps de police qui procèdera à des visites à domicile avec amendes en cas de mauvais posiitonnement du détecteur ou de l'absence d'extincteur. Cela représentera 100000 inspecteurs et inspectrices.

  • mqsd le lundi 1 avr 2013 à 04:23

    ça a bien marché hier