Les détails des sévices de Marina émeuvent

le
0
La presse prend le parti de rendre publics vendredi une partie des sévices dont a été victime la petite Marina. Le procès de ses parents, coupables de torture ayant entraîné sa mort, s'est ouvert lundi.

La presse nationale couvre depuis lundi le procès au Mans des parents de la petite Marina Sabatier, morte en 2009 des coups répétés subis depuis l'âge de 2 ans. Virginie Darras et Eric Sabatier sont accusés d'acte de torture et de barbarie sur mineur de moins de 15 ans par ascendant ayant entraîné la mort. Ils encourent la réclusion à perpétuité dans ce procès prévu jusqu'au 27 juin.

Dans son édition de vendredi, le quotidien Libération publie le «Flagrant calvaire de Marina», récit de l'audience de jeudi à la cour d'assises du Mans dans la Sarthe. Le 23 juillet 2008, la fillette est entendue par la gendarmerie qui filme l'audition. C'est cette vidéo de 44 minutes qui a été projetée jeudi au tribunal et dont se sont émus les juges. «Dis donc, toi, tu es une sacrée cascadeuse!», souffle une gendarme à Marina, «petite fille blonde en jupe blanche et tee-shirt rose» qui justifie par des chutes ces «bobos qui sont quand même bizarres». «Et sur le dos? Et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant