Les dessous de la vraie fausse interview du Pape

le
0
Eugenio Scalfari, ancien directeur de La Repubblica, a finalement reconnu avoir prêté au pape François des propos que ce dernier n'a jamais tenus dans une interview publiée en Italie le 1er octobre dernier.

L'imbroglio de la vraie fausse interview du pape François, le 1er octobre dernier, dans La Repubblica, quotidien de gauche italien, continue de faire des vagues. Le site officiel du Vatican vient de la retirer pour éviter toute confusion entre des «propos journalistiques» et «le magistère du pape». Quant à l'auteur de l'interview, Eugenio Scalafari, 89 ans, fondateur de ce journal, il a reconnu, jeudi, avoir «mis entre guillemet» des phrases qui n'ont jamais été prononcées par le pape tout en affirmant qu'il avait reporté fidèlement l'essentiel de ce que lui avait dit François dans une conversation à bâton rompu. Et, surtout, qu'il avait reçu le feu vert, avant la publication, de l'un des deux secrétaires personnels du pape.

Mais il apparaît ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant