Les dessous de la visite surprise de Merkel en Grèce

le
0
La chancelière se rendra, mardi, à Athènes. Une première depuis 5 ans. Cette visite d'apaisement intervient après la pubication, en Allemagne, d'une interview choc du premier ministre grec.

De notre correspondant à Berlin

Antonis Samaras a enfin réussi à toucher la corde sensible de l'Allemagne. L'appel dramatique du premier ministre grec dans le Handelsblatt, le grand quotidien d'affaires allemand, a eu un écho immédiat: Angela Merkel se rendra la semaine prochaine à Athènes, pour soutenir les efforts de la Grèce, soumise à un programme de réformes drastiques.

Officiellement, il s'agit d'une «visite normale» en réponse à une invitation transmise le 24 août, lorsque Angela Merkel avait reçu Antonis Samaras à la chancellerie. Cependant tous les médias outre-Rhin soulignent que l'annonce est survenue, vendredi, quelques heures après la publication d'un entretien dans lequel Samaras a comparé la situation en Grèce à la fin de la République de Weimar, qui dans sa chute ouvrit la voie à l'accession au pouvoir d'Adolf Hitler.

«Nous voyons que sous le gouvernement Samaras, il y a un effort de réforme plus appuyé et nous souhaitons soutenir cela, a dü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant