Les dessous de l'affaire Mathieu Valbuena

le
0
Les dessous de l'affaire Mathieu Valbuena
Les dessous de l'affaire Mathieu Valbuena

Le Monde a publié ce jeudi une enquête sur l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Quel est le rôle des différents acteurs de cette histoire sordide et notamment celui de Karim Benzema ?

Avant de parler de Samir Nasri ou encore de Karim Benzema, il faut aller aux origines de cette désormais fameuse histoire de la sextape. Selon Le Monde, qui publie son enquête au lendemain de la diffusion de l’interview du Madrilène lors du JT de 20h de TF1, ce sont deux Marseillais qui auraient tout déclenché : Axel Angot et Mustapha Zouaoui (surnommé Sata). Habitués à graviter dans le milieu du foot, ils auraient volé la vidéo et ensuite réclamé de l’argent pour la destruction de celle-ci. Et ce serait plus précisément Axel Angot qui aurait mis la main sur cette sextape en transférant des contacts d'un téléphone de Mathieu Valbuena à un autre.

Des récidivistes

Axel Angot et Mustapha Zouaoui ne seraient d’ailleurs pas des novices dans la matière. En effet, les deux hommes auraient déjà effectué une tentative de chantage sur Djibril Cissé il y a sept ans. L’ancien Auxerrois aurait alors dû débourser 15 000 euros pour enterrer l’histoire. Le tout sans savoir qui étaient ses maîtres-chanteurs. Dans le cadre de l’affaire Mathieu Valbuena, « Dji » aurait ensuite été approché pour jouer le rôle d’intermédiaire, mais l’ex-international français n’aurait pas donné suite. De son côté, le Mancunien Samir Nasri (qui connaitrait Sata) aurait proposé de jouer lui-même les intermédiaires. Mais le duo Angot- Zouaoui aurait préféré « miser » sur Karim Benzema, l’attaquant du Real Madrid étant soi-disant « admiré » par Mathieu Valbuena. Avec la suite que l’on connaît…

Valbuena réagit rapidement

Face au chantage d’Axel Angot et de Mustapha Zouaoui, Mathieu Valbuena se serait rapidement rapproché du commandant de police chargé de la sécurité de l’équipe de France. Selon Le Monde, le milieu de terrain offensif de l’OL aurait effectué cette démarche dès le 3 juin dernier. Le tout avant de déposer plainte cinq jours plus tard. Et de lancer l’enquête qui suit depuis son cours.

Benzema commence par mentir

Lors de sa garde à vue à Versailles devant la juge d’instruction, Karim Benzema aurait commencé par mentir avant de revoir sa position. Selon Le Monde, l’ex-Lyonnais aurait d’abord assuré avoir rencontré seul Sata lors d’un déjeuner pour parler d’un business de coussins. Mais le Tricolore aurait finalement reconnu que son ami d’enfance Karim Zenati, intermédiaire dans l’affaire, était également présent, et que la fameuse sextape avait bien été évoquée lors de cette rencontre. « Il faut laisser à Karim, comme droit fondamental, la présomption d’innocence, a déclaré, de son côté, Florentino Pérez, le président de la Maison Blanche, en conférence de presse. Il faut dire que des personnes comme Sarkozy ont été très bien et des personnes très compétentes ont été trop mauvaises. Karim ne mérite pas d'être jugé avant que les juges ne le fassent. »

Pour l’intégralité de la retranscription de l'audition de Karil Benzema, cliquez ici 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant