Les désaccords et retards récurrents émoussent l'impact de Solvabilité 2

le
0
(NEWSManagers.com) - La directive " Solvabilité 2" constitue encore " une force de changement bénéfique pour le secteur de l'assurance" , estiment les analystes de Morgan Stanley dans une étude publiée le 23 mars (" Solvency 2 :The Long and Winding Road, Morgan Stanley/ Oliver Wyman).

Toutefois, en l'absence de consensus politique et d'accord au sein même de la profession, le texte risque de perdre de sa pertinence et se retrouver assez loin de la vision originale de ses concepteurs. Morgan Stanley ne s'attend pas à une application de la directive avant le 1er janvier 2014, voire même 2015. En outre, compte tenu des inquiétudes tant des politiques que des professionnels, le régulateur va ménager de longues périodes de transition. Dans ce contexte, on peut craindre des variations nationales significatives dans l'application des règles alors que les poids lourds du secteur auront perdu les avantages envisagés à l'origine.

Il s'agit donc davantage d'une évolution que d'une révolution et l'espoir caressé dans un premier temps que Solvabilité 2 s'impose comme la référence internationale en matière de réglementation du secteur de l'assurance semble plus éloigné que jamais.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant