Les députés votent le gel des retraites au-delà de 1 200 euros

le
39
Les députés votent le gel des retraites au-delà de 1 200 euros
Les députés votent le gel des retraites au-delà de 1 200 euros

Ce mercredi, les députés ont voté le gel pour un an des pensions de retraite supérieures à 1 200 euros par mois qui auraient dû être revalorisées au 1er octobre. Dans les faits, cela revient à un gel de 18 mois puisque la date de revalorisation annuelle des retraites avait déjà été décalée cette année d'avril à octobre à l'occasion de la réforme des retraites.

Les «frondeurs» socialistes vent debout

L'UMP, l'UDI, le Front national, le Front de gauche, les écologistes et les socialistes «frondeurs» y étaient opposés. Leurs amendements pour supprimer ce gel ont été rejetés par 76 voix contre 53, dont 18 socialistes. Seuls les radicaux de gauche et certains socialistes ont défendu ce gel.

«Pour beaucoup d'entre nous, c'est une ligne rouge» estime l'un des «fondeurs» socialistes, le député PS Christian Paul. «C'est le contraire d'une bonne gestion des finances publiques, c'est une politique de facilité» fustige un autre député PS, Pierre-Alain Muet. C'est une «mesure totalement incompréhensible» condamne Jean-Marc Germain, un proche de Martine Aubry.

«Comment un gouvernement dit de gauche peut présenter de telles mesures?» renchéri la communiste Jacqueline Fraysse alors que l'écologiste Jean-Louis Roumegas juge ce gel «inacceptable». «Faire les poches des retraités pour équilibrer son budget, c'est parfaitement inadmissible», dénonce de son côté l'UMP Denis Jacquart.

La moitié des retraités concernés

Le gel «ne s'adresse qu'à des petites retraites» dans un contexte d'«inflation extrêmement basse», ce qui «n'affectera pas les retraités de manière considérable» promet le député PS Michel Issindou, rapporteur de la réforme sur les retraites. 

Ce gel concernerait 8 millions de personnes, soit la moitié des retraités. Il représenterait un effort de 11 euros par mois souligne de son côté le rapporteur (PS) Gérard Bapt. 

«Personne ne dit qu'à 1 200 euros on est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 17 juil 2014 à 18:44

    et tous ces profiteurs qui n'ont pas de "problème de fin de mois"!!! et si on parlait de la fiscalité des indemnités avec retenue à la source; si on parlait des indemnités non imposables....si on parlait des + values sur la vente des oeuvres d'art exonérées grâce à Fabius.....!

  • fifounet le lundi 14 juil 2014 à 12:17

    diminution des indemnités parlementaires et des retraites des ministres , et autres profiteurs de gauche de droite de partout

  • Skylines le mercredi 9 juil 2014 à 19:37

    M47 je suis d'accord avec vous à 1000 % . L'ame, l'aspa tout ça reste tel quel ! J'ai honte d'être français.

  • crcri87 le mardi 8 juil 2014 à 21:31

    C'est le moment de mettre tous les politiques à la retraite ça coûtera moins cher

  • fquiroga le lundi 7 juil 2014 à 09:21

    Ils devraient commencer par baisser leur super-salaires de 20%!!!!!!!!

  • sergela3 le samedi 5 juil 2014 à 10:20

    En 2017 on s'en souviendra et ce sont eux qui seront privés de revenu pour des années.Elles sont ou les économies annoncées Mr Hollande.le discours de dire que les retraités consomment moins est une hérésie non seulement ils participent très largement au pib mais en plus ils aident (pour ceux qui le peuvent) leurs enfants et petits enfants.les retraités comme les actifs subissent les augmentations à la différence que eux ils ne peuvent pas postuler ou demander une augmentation.

  • M3553345 le vendredi 4 juil 2014 à 07:13

    MANIFESTONS AVANT QU ILS NOUS MANGENT

  • M3435004 le jeudi 3 juil 2014 à 22:25

    Socialistes, l'heure des règlements de compte ne va pas tarder ! Vous êtes des menteurs et des voleurs. Il ne faudra pas vous plaindre. Les Français vous jetteront à la poubelle.

  • M2711013 le jeudi 3 juil 2014 à 19:56

    Enf.... ! on vous fera payer au prix fort en 2017, je le jure !

  • M2711013 le jeudi 3 juil 2014 à 19:55

    Il va falloir apprendre aux immigrés de tout poil que vivre en France est un privilège ! C'est à eux de financer le déficit qu'ils créent, pas à ceux qui ont travaillé et cotisé toute leur vie ! vous voulez la guerre ?