Les députés votent la réforme des scrutins locaux

le
0
Le projet de loi instaurant, notamment, la création de binômes homme-femme dans chaque canton, a été adopté en première lecture par l'Assemblée nationale. La droite dénonce «un charcutage électoral».

L'Assemblée nationale a adopté mardi, en première lecture, le projet de loi qui instaure l'élection d'un binôme homme-femme dans tous les cantons, dont le nombre passera de 4000 à 2000, et qui repousse d'un an, à 2015, les scrutins départementaux et régionaux.

Le texte, voté par 272 voix pour, 241 contre et 32 abstentions, prévoit aussi l'élection directe, par fléchage, des délégués des communes dans les intercommunalités et modifie le mode de scrutin des élections municipales dans les petites communes.

Il modifie également, légèrement, la répartition des conseillers de Paris entre les arrondissements et prévoit un redécoupage des cantons. Enfin, il change le nom des conseils généraux en conseils départementaux et celui des élections cantonales en élec...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant