Les députés votent la réduction de la validité des chèques de un an à six mois

le
12
Infographie Idé
Infographie Idé

La part des moyens de paiement en France  

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8614773 le vendredi 10 juin 2016 à 16:41

    cmoineau la cb est deja gratuite si vous payez votre cb faudrait vous reveillez avec ce qu'ils encaissent deja a chaque paiement sur votre dos !

  • domin288 le vendredi 10 juin 2016 à 16:19

    Pensons au personne qui ne se souvienne plus du code de leur CB! Un chèque peut sauver.

  • pcuquel le vendredi 10 juin 2016 à 16:15

    quand vont-ils voter la réduction du nombre de députés et sénateurs et la reduction de leur revenu et autres avantages ?

  • cidem le vendredi 10 juin 2016 à 13:59

    Oui, faut supprimer le chèque, comme les billets et les pièces qui sont comme chacun sait la raison de l’existence du terrorisme....Reste que le terroriste de l'hyper casher avait acheter ses armes avec un crédit COFIDIS. Comme quoi, la raison est ailleurs.

  • cmoineau le vendredi 10 juin 2016 à 13:49

    supprimons les chèques, et en contre parti, la CB gratuite

  • bern1616 le vendredi 10 juin 2016 à 13:43

    feraient mieux de voter leur interdiction c une vrai M ça et on perd un temps fou avec les gens vu que la plupart des magasins refusent ou demandent une voir 2 pieces d'identité:(

  • seb60510 le vendredi 10 juin 2016 à 13:39

    Une des lois les plus utiles jamais votées...

  • jean.coq le vendredi 10 juin 2016 à 13:38

    C'est une loi qui ne sert finalement à rien. C'est un moyen de paiement qui doit tout simplement disparaitre dans l'interet bien compris des payés (par cheque)..

  • M8614773 le vendredi 10 juin 2016 à 13:28

    je viens de decouvrir stupéfait,au journal de 13h00 sur la 2, qu'ils ont voté l'interdiction de baissé le son des pubs dans les cafés pendant les matchs,nos deputés font de plus en plus fort,vive les lobby !

  • ragni1 le vendredi 10 juin 2016 à 13:22

    apparemment ils ont réussi à appuyer sur le bon bouton, le bouton qui leur a été dicté par le lobby des banques