Les députés UMP souhaitent une candidature tardive de Sarkozy

le
0
Pour la majorité d'entre eux, Nicolas Sarkozy doit boucler les réformes avant de se lancer dans la course.

«Nicolas Sarkozy ne doit pas attendre trop longtemps pour annoncer sa candidature», estime Bernard Debré. «Dès qu'il sera candidat, cela changera totalement la donne. Actuellement, les candidatures fleurissent partout. Cela mettra fin à beaucoup d'ambitions», analyse le député UMP de Paris. «Cela couperait l'herbe sous le pied à tous ceux qui phosphorent», ajoute Lionnel Luca (Alpes-Maritimes), qui souhaite que le chef de l'État se déclare «à l'automne, voire avant l'été». «Il faut qu'il se déclare avant le vote du budget, à l'automne. Il ne peut pas attendre trop longtemps après les autres déclarations de candidatures», pense aussi Marie-Christine Dalloz (Jura). Ces positions sont isolées à l'UMP, où l'immense majorité des députés aspire à une annonce tardive de candidature, «fin décembre ou en janvier 2012». Les précédents plaident pour cette stratégie : en 1981, Valéry Giscard d'Estaing s'est dévoilé depuis le Palais de l'Élysée le 2 mars

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant